Aller au contenu principal

Bachelier de spécialisation : Médiateur (2 ans)

Bachelier de spécialisation : Médiateur (2 ans)

La formation dure 2 ans et se divise en 2 parties, la première étant plus générique dans ses approches et la seconde est plus spécifique.

Cette section permet, en référence à la législation en vigueur, aux titulaires d’un grade de bachelier ou de master d’assurer la fonction de médiateur.

Cette section vise à permettre à l’étudiant d’acquérir, d’une part, les techniques relationnelles et les outils de communication et, d’autre part, la démarche d’analyse réflexive et contextualisée, nécessaires à la pratique de la médiation.

Plus particulièrement, elle vise à rendre l’étudiant capable, dans l’exercice de ses fonctions de prévention, de médiation et de développement, de contribuer à la restauration du lien social et de la communication et :

  • de développer des activités préventives susceptibles d’améliorer la communication et le climat relationnel entre les personnes concernées ;
  • de créer les conditions d’une écoute active et empathique des parties en conflit qui favorise la reconnaissance de chacun dans ses particularités ;
  • de gérer un processus de médiation au sein d’un « espace tiers », impartial et confidentiel ;
  • d’identifier les besoins, demandes ou attentes des personnes en cause et leur évolution ;
  • d’encourager la perception réciproque des points de vue et d’en dégager des visions nouvelles de la situation conflictuelle ;
  • de susciter auprès des parties l’élaboration de solutions créatives, inédites et satisfaisantes pour chacun, en utilisant leurs compétences et ressources ;
  • de développer une expression orale et écrite structurée et argumentée en vue de la rédaction éventuelle de protocoles d’accord avec les parties ;
  • de développer une pratique réflexive par :
    • la pratique de la supervision et de l’intervision,
    • l’actualisation et l’adaptation de références théoriques, méthodologiques et légales,
    • l’inscription dans un processus de formation continuée ;
    • de participer à la construction des représentations et des normes collectives constitutives de son identité professionnelle et sociale.

La règlementation en vigueur définit les critères d’agrément comme médiateur dans le domaine familial, le droit social, civil et commercial.

Ces critères et la liste des instances de formation agréées sont disponibles sur le site de la Commission fédérale de médiation.

Le diplôme ne peut être obtenu que par un candidat titulaire (Décret 13/11/2013 organisant le paysage de l’enseignement supérieur tel que modifié) :

  • soit d’un diplôme de bachelier ou de master dont la liste est définie et tenue à jour par le Gouvernement, après consultation de l’ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur)
  • soit d’un diplôme délivré en Communauté flamande ou germanophone similaire à un diplôme contenu dans la liste dont question supra
  • soit d’un diplôme étranger reconnu équivalent à un diplôme contenu dans la liste dont question supra.

Diplôme de « Bachelier de spécialisation : Médiateur ».

 

Important rappel :

Le diplôme ne peut être obtenu que par un candidat titulaire (Décret 13/11/2013 organisant le paysage de l’enseignement supérieur tel que modifié) :

  • soit d’un diplôme de bachelier ou de master dont la liste est définie et tenue à jour par le Gouvernement, après consultation de l’ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur)
  • soit d’un diplôme délivré en Communauté flamande ou germanophone similaire à un diplôme contenu dans la liste dont question supra
  • soit d’un diplôme étranger reconnu équivalent à un diplôme contenu dans la liste dont question supra.

La formation débutera début octobre 2021.